L'histoire humaine du Musée René Baubérot

Le Musée René Baubérot de Châteauponsac est connu pour son fort ancrage dans le Haut Limousin et pour la richesse de ses collections. 

Danielle Chapelain, Présidente de " Notre Terroir".

Nous avons rencontré Danielle Chapelain, qui préside depuis 2014 l'Association "Notre Terroir" (elle en était la vice-présidente depuis beaucoup plus longtemps), gestionnaire du Musée René Baubérot de Châteauponsac.

Avant même de s'installer à Châteauponsac en 1989, elle ne manquait pas une occasion de visiter le musée ; cette passionnée d'Histoire adhère à Notre Terroir dès 1990, et intègre rapidement l'équipe en charge de l'organisation des expositions temporaires proposées par le musée chaque année. Danielle Chapelain a accepté de répondre à nos questions, voici son interview

Pouvez-vous nous présenter le Musée René Baubérot en quelques mots ?

Le musée est organisé autour de trois grandes thématiques :

l'archéologie : des collections de vestiges gallo-romains sont présentées dans cinq salles, qui permettent de faire le tour de ce qu'était la vie dans nos campagnes durant l'Antiquité.

les collections ethnographiques : les arts et traditions populaires représentent une grande partie des collections du musée. La collecte d'objets depuis 1943 a permis de sauver beaucoup d'objets de la vie quotidienne, des vêtements, que nous avons la chance de pouvoir exposer au musée.

enfin l'Histoire : à travers toutes les salles, on balaie l'Histoire depuis la Préshitoire jusqu'au début du 20ème siècle. La salle des documents par exemple (les plus anciens documents exposés datent du 15ème siècle) est particulièrement appréciée des historiens.

Ce qui fait la particularité de ce musée, c'est un fort ancrage territorial, il donne une image très locale de notre passé, à travers une grande variété de collections.

Pourquoi avez vous pris la présidence de l'Association "Notre Terroir" ?

Tout d'abord, je suis passionnée par l'Histoire et très intéressée par l'ethnographie. Avant de venir habiter à Châteauponsac, je venais très régulièrement visiter le musée, qui comportait moins de salles à l'époque.

J'étais vice-présidente de l'association depuis plusieurs années, et j'ai toujours aimé et admiré l'attachement continu de tous les bénévoles à ce musée. Je crois que ce que nous partageons dans l'équipe de "Notre Terroir", au delà de notre attachement au musée, c'est l'orientation que nous souhaitons lui donner. Il est important pour nous de sortir de l'image un peu poussiéreuse que les gens peuvent avoir des musées. Nous procédons petit à petit à des réaménagements, nous rédigeons et installons des panneaux explicatifs, nous nous efforçons de rendre les collections plus lisibles, plus compréhensibles par tout un chacun.

Depuis l'an dernier, nous avons également fait labelliser le musée "Haute-Vienne, Escapades en Famille", nous proposons aux enfants de remonter le temps et découvrir la vie d'autrefois en suivant Maxou dans un livret ludique, de plus, des puzzles attendent les enfants dans certaines salles.  

Depuis quand existe le musée ? Quelle est son histoire ?

Le musée existe depuis 1943, il a été fondé par René Baubérot, un professeur d'histoire passionné par l'archéologie. Il a initié la création de "Notre Terroir", qui s'appelait alors "Société d'Histoire et d'Archéologie Notre Terroir". René Baubérot est notamment intervenu au niveau des découvertes archéologiques faites localement.
Après une courte période de "sommeil" suite au départ de son fondateur, le musée a été relancé par les volontés conjuguées des habitants, des municipalités successives, mais aussi de plusieurs passionnés, Messieurs Mériguet, Chabrou et Paul Schweitzer. C'est le travail incroyable de ces passionnés, aidés par les employés communaux, qui a permis de réorganiser les collections, et d'ouvrir petit à petit de plus en plus de salles (18 salles d'aujourd'hui). On peut souligner le travail accompli par Paul Schweitzer sur les collections ethnographiques, la scénographie du musée actuel. Ce qui est intéressant et rare, c'est que les efforts des municipalités, des membres de l'association, des passionnés et des habitants ont réussi à susciter l'intérêt des châtelauds pour l'Histoire. C'est cette synergie et ces relations humaines, de nos jours encore à l'oeuvre, qui ont fait du musée ce qu'il est aujourd'hui.
Le musée est labellisé "Musée de France" et dépend donc du Ministère de la Culture, mais parmi les détenteurs du label, il est un cas particulier, puisque géré par une association. Les bénévoles de Notre Terroir ont su conserver l'esprit des débuts, chacun est passionné et très attaché au musée, et tous sont convaincus de l'importance du "travailler ensemble" (entre membres de l'association, avec la Municipalité, les habitants...). Cette synergie, cette continuité et l'importance des relations humaines, c'est peut-être ce qui fait la particularité de notre musée !

Pouvez-vous nous parler de l'exposition temporaire de cette année ?

L'exposition s'intitule "Raconte-Moi l'Ecole, de 1880 à 1940". Ce thème s'est imposé de suite, grâce à un don important de mobilier et de matériel scolaire, nous avions beaucoup de choses à montrer, et tout n'est pas exposé ! Nous avons volontairement limité la période, face à la richesse des collections dont nous disposons suite à ce don. De plus, nous sommes trois anciennes institutrices au sein de l'équipe qui s'occupe des expositions temporaires... Nous avons donc quelques connaissances sur le thème, de par notre carrière passée !

Cette exposition plaît beaucoup, elle nous permet de recevoir la visite de groupes scolaires. Lorsque des écoles visitent l'exposition, nous permettons aux enfants de s'asseoir aux pupitres d'autrefois, et d'écrire à l'encre et à la plume, ce qu'ils apprécient !

 

Quel est le lieu que vous préférez en Haut Limousin ?

J'aime beaucoup tout le Haut Limousin, que je connais bien. J'y ai vécu et j'y vis encore, j'y ai enseigné... Mais si vous me demandez de choisir un lieu, bien entendu je choisis Châteauponsac ! J'aime particulièrement aller me promener sur les rives de la Gartempe, du côté du Pont dit Romain, en passant par le chemin des Cotilles et les jardins en terrasse, on y a une vue magnifique sur la ville !

Pour visiter

Musée René Baubérot

Place Saint Thyrse, 87290 Châteauponsac - tel :05 87 59 51 18 - www.museechateauponsac.fr -museechateauponsac@yahoo.fr

Ouvert de 14h à 18h :

  • les mercredis, samedis, dimanches et jours fériés du 15 février au 15 novembre
  • tous les jours du 1er juin au 30 septembre
  • fermé du 15 novembre au 15 février

Durée de la visite : 1h30 environ

Tarifs : 

  • adultes : 6€
  • enfants (6/15 ans) : 3€
  • demandeurs d'emplois, étudiants (sur justificatif) : 3€
  • MGEN (sur présentation de la carte) : 4€ adulte, 3€ enfant
  • Détenteurs du pAss Ô Lim : 5€ adultes et 1,50€ enfants
  • Musée + exposition temporaire : 8€ 

Musée Ethnographique René Baubérot Châteauponsac

chateau du fraisse 2

Musées et Monuments

Les musées et monuments incontournables du Haut Limousin vous ouvrent leurs portes pour partager avec vous l'histoire et les traditions du pays.

Vitrail église Magnac Laval

Trésors religieux

Le Haut Limousin vous dévoile sa sélection de trésors religieux.

L'atelier du Blanc Saint Pardoux

Le coin des artistes

Dans leurs ateliers, ces femmes et ces hommes de passion, transforment la matière pour donner naissance à des pièces uniques.

Crédit photo Amandine Pauly  - Châteauponsac, perle de la Gartempe

Villages remarquables

Le charme et la patine des vieilles pierres, le pittoresque des ruelles...

Jardin des enfants Magnac laval Haut Limousin

Jardins et beaux arbres

Profitez de la nature du Haut Limousin dans le parc d'un château, sous l'ombrage d'un arbre vénérable ou dans un jardin au bord de l'eau...

Pierres à légendes

Des collines, des forêts, des lacs, des chaos granitiques, des menhirs et des dolmens... formant parfois des paysages étranges qui attisent depuis des siècles l’imagination fertile des habitants du pays....

lande de frochet haut limousin

Sites naturels protégés

ZNIEFF, Natura 2000, landes à bruyère et vallées, le Haut Limousin offre de nombreux espaces protégés, présentant une grande diversité écologique.

Le Pot bouillant

Incontournables

Les sites naturels à ne pas manquer en Haut Limousin : les Monts de Blond, le Lac de Saint-Pardoux, le Saut de la Brame...

Météo

Météo Droux © meteocity.com